Les plantes de la baie de Somme

Un sejour en chambre d hote au marais de Laviers vous donnera l'occasion de vous rendre dans l'actuel estuaire de la Somme. Vous y trouverez certaines plantes inféodées au milieu estuairien. Certaines d'entre elles sont comestibles, voir délicieuses. Pourquoi ne pas en profiter pour faire une cueillette et ramener chez vous quelques "cornichons de mer" ou "oreilles de cochons" que vous dégusterez à votre retour ? Une manière de prolonger vos vacances sur la cote Picarde !

Chambre d hote prés de la baie de Somme

L'estuaire ou baie de Somme est un milieu de transition entre le cours d'eau du fleuve et la mer.

La végétation qui croit ici sur le schorre et la Slikke doit s'adapter à ces conditions très particulières.
On les appelle les plantes halophytes ou halophiles.
En plus du sel, elles supportent l'immersion, et s'installent à des niveaux différents suivant leur résistance à l'eau de mer.
Celles qui vivent tout en bas de l'estran, sont immergées deux fois par jour par le flot et celles qui résistent moins bien se retrouvent à des niveaux supérieurs.

 

On peut ainsi parler d'un étagement

• La slikke est dominée par une végétation pionnière à Spartine maritime et à Salicornes annuelles.
• Le bas schorre lui, est dominé par l'association avec l'Aster maritime et l'Arroche hastée, la cochléaire officinale, la suède ou soude
• Le Moyen schorre lui, est dominé par la Puccinellie maritime en association avec d'autres espèces herbacées si il est entretenu par la fauche ou brouté par les moutons. On y trouve aussi le statice ou Lilas de mer et l'obione
• Le haut schorre enfin, est dominé, quand à lui, en l'absence d'intervention humaine ou de pâturage par le Chiendent piquant. On y trouve aussi ça et là l'armoise et le cakile ou roquette de mer, La fétuque rouge.
• Au pied des digues enfin sur la zone ou les embruns salés font encore sentir leur influence, on trouve la Mauve, et la betterave maritime

 

 

Chambres d hotes fleuries


Certaines de ces plantes sont exploitées par les pecheurs à pied de la baie.
Vous trouverez ci-dessous un peu plus de détail

sur quelques unes d'entre elles typiques de

 la baie de Somme.

 

 

Pres de nos chambres d hotes vous pourrez deguster les passe pierre de la baie de Somme

La Salicorne :

Aussi appelée Passe pierre (car elle se récolte après la saint Pierre) ou cornichon de mer.
Elle a la particularité d'accumuler une grande quantité de sels minéraux, elle est donc très riche en vitamines A, C, D et en oligo-éléments.
90% de la production nationale Française provient de la baie de Somme ; Ainsi, pas moins de 400 à 500 Tonnes sont récoltées chaque année entre Le Crotoy et Saint Valery.
Ses tiges sont croquantes et salées et se dégustent crues, cuites, au naturel ou en condiment.

L'aster Maritime :

Plante vivace de 20 à 80cm qui fleurit à la belle saison. La couleur des fleurs varie du blanc crème au mauve clair. On récolte ses feuilles au printemps.
Ne vous étonnez pas si en baie de somme on vous prose un jour de déguster des oreilles de cochon, c'est leur appellation locale. Les néerlandais eux, les appellent oreilles de mouton !
Quel que soit leur nom, c'est un délice. Elles accompagnent à merveille l'agneau de prés salés, mais elles peuvent aussi êtres consommées crues.

La cochléaire officinale :
C'est une herbacée vivace. Elle est aussi appelée Cransson ou herbes aux cuillères a cause de la forme de ses feuilles. Comme toutes les autres espèces du genre, elle est très riche en vitamine C et les marins la consommaient pour prévenir le Scorbut. Les fleurs qui se dégustent dans une salade ont un gout piquant qui rappelle celui du raifort. On utilise ses feuilles fraiches ecrasées en cataplasme pour guérir les ulcères.

L'arroche hastée pousse aussi pres de nos chambres d hotes en baie de Somme

L'arroche hastée :
C'est une plante annuelle. Le contour de ses feuilles en forme de fer de lance est caractéristique. On en fait d'excellentes salades et elle peut être consommée de différentes façons. Essayez cette recette !
Salade de tomates cerise aux feuilles d'arroche hastée :
Prenez une poignée d'arroche pour une vingtaine de tomates cerise. Arrosez d'une vinaigrette composée de 3 cuillères à soupe d'huile d'olive pour une cuillère à café de vinaigre balsamique. Salez, poivrez. Servez le tout dans un saladier...

 

La roquette de mer :
C'est une plante herbacée annuelle de 20 à 50 cm. On l'appelle aussi Cakilier maritime ou tétine de souris.
Cette plante est aussi comestible, on la déguste dans des mescluns. On consomme parfois les racines, mais il faut que la plante soit jeune. Elles sont légèrement piquantes et elles ont une texture charnue. Elles sont utilisées crues ou cuites. Les fleurs sont également comestibles

L'obione appelée Cambrons en baie de Somme

Obione faux-pourpier:
L'obione est le seul arbuste qui pousse dans la baie. Il forme des touffes très denses que l'on appelle les « cambrons » en baie de Somme. C'est un peu notre palétuvier...
Il mesure 30 à 50cm et abrite tout une vie à l'abri de sa ramure.
Ses feuilles qui ont une saveur agréables et salée peuvent se déguster crues ajoutées dans les salades. Mais on en fait aussi de délicieuses chips que l'on sert à l'apéritif.

La suede maritime de baie de Somme

La suède Maritime :
Aussi appelée soude. C'set une herbacée annuelle. Cette plante grasse servait autrefois à la fabrication du « Lessit » qui était une décoction de plantes halophiles. Le produit ainsi obtenu servait de Lessive. On la consomme sous forme de mesclun, elle est délicieuse. Elle sert aussi parfois de condiment.

N'oubliez pas !


La cueillette s'effectue en général du mois de mai à la mi Aout.


La quantité maximum pour les salicornes est de 2 Kg par personne et par jour.
Pour le lilas de mer pas plus d'un bouquet par personne.
Il faut éviter de piétiner ou d'arracher les plantes. Utilisez un couteau.


Enfin et surtout, Vérifiez bien les coefficients et horaires de marées avant d'entrer dans la baie, vous devez en être ressorti 3 heures avant la pleine mer.

Les autres plantes de la baie de Somme arrivent !