Le Gite du Hable d 'Ault

Les galets du hable d Ault ont servi de base à la décoration de l'une de nos chambres hote

 Le Hâble d'Ault

 

Nous avons pris pour thème de l'une de nos chambres d hote cet espace naturel de la cote picarde tant il est emblématique de la région. Elle sert de gîte a de nombreuses espèces animales.

Le Hâble d'Ault est une zone naturelle protégée en bordure de mer d'environ 750Ha composée de prairies, de marais, de pelouses graveleuses et de digues de galets. Situé entre l'estuaire de la Somme et les falaises crayeuses d'Ault, c'est un refuge pour de nombreuses pour de nombreuses espèces rares de plantes et d'animaux. A ce titre, il est inscrit en ZNIEFF (Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique)

On peut considérer qu'il est délimité principalement sur les communes de Brutelles, Cayeux sur mer et Woignarue.

Il n'existe sous sa forme actuelle que depuis 1760, date a laquelle il a été définitivement fermé par la digue de galets pour offrir aux habitants de nouvelles terres agricoles. Depuis, la digue est continuellement rechargée pour résister aux assauts de la mer.

Hâble est une variante de Havre qui signifie Port, refuge. Cette zone servait autrefois d'Abri aux pécheurs de la région qui y mettait leurs bateaux à l' abri.

A l'heure actuelle, les seules activités humaines qui y subsistent sont la chasse des oiseaux d'eau, l'élevage de moutons, chevaux et vaches, et un peu de polyculture, bien que cette dernière soit de plus en plus difficile compte tenu de la salinité de la terre suite à diverses inondations dues au fait que la digue se soit ouverte a plusieurs reprise.

Prés de 160 ha sont en réserve si on additionne les terrains gérés par l'ONCFS et ceux acquis ces dernières années par le conservatoire du Littoral.

La réserve d'avifaune du Hâble d'Ault est une zone d'importance exceptionnelle pour les oiseaux. On a pu y observer plus de 260 espèces différentes.

Les roselières, étangs et prairies du hâble d'Ault constituent pour beaucoup d'entre elles une zone d'hivernage et de reproduction.

Il serait trop long de faire ici un inventaire complet de tous les oiseaux qui le fréquente, mais on peut y rencontrer entre autres : panures, gorge bleues, les trois espèces de gravelots, bruants des neiges et lapons, plongeons, canard colvert, canard souchet, sarcelle d'été, oie cendrée, morillon, milouin et milouinan.
L'avocette, l'échasse blanche, le Tarier pâtre s'y reproduisent également ; et on y observe régulièrement le busard des roseaux, le butor étoilé, et la marouette ponctuée.

L'alyte accoucheur y est également présent en compagnie du triton crêté et du crapaud calamite.

D'un point de vue floristique, la zone est aussi très intéressante avec la présence d'espèces rares comme Le Chou marin, et le jonc à tiges comprimées.

Pour visiter le lieu, Un chemin de 5kms de long entre Onival et Cayeux permet l'observation de nombreux oiseaux.
Nous pourrons vous renseigner sur les promenades à y effectuer lors de votre séjour dans nos chambres d'hôtes du marais de Laviers.

 

 

Nos chambres hotes sont situées a 25 kms du hâble d'Ault
L'amer de Cayeux sur mer